FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion S'enregistrer       AccueilLE BLOG flux RSS
SCHMUL.NET

Forum périlittéraire
avec un parapluie à trous
sur la tête...
SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum
... et qui se prend
aussi pour un blog.
  Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum » :: La radio du Net ::   
Numérisation des bibliothèques
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Lun Mar 21, 2005 11:00 am Répondre en citant
Suite à l'inititative de Google de numériser quatre des plus grandes bibliothèques américaines, le président de la Bibliothèque Nationale de France a appelé à un projet similaire pour l'Europe. Apparemment, il a été entendu.
----------------

16/03/2005 - Chirac fera des propositions aux Européens pour numériser les bibliothèques

A cette fin, il a reçu mercredi le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres et le président de la Bibliothèque nationale de FranceJean-Noël Jeanneney.

"Il leur a demandé d'analyser les conditions dans lesquelles les fonds des grandes bibliothèques en France et en Europe pourraient être rendus plus largement et plus rapidement accessibles sur internet", a déclaré la présidence dans un communiqué.

"Sur cette base, le président de la République prendra, dans les semaines qui viennent, des initiatives en direction de ses partenaires européens afin de leur proposer de coordonner et d'amplifier leurs efforts dans ce domaine".

M. Jeanneney avait appelé fin janvier à une "contre-attaque" européenne pour faire face au pharaonique projet de Google, principal moteur de recherche sur internet, de mettre en ligne d'ici à 2015 une quinzaine de millions d'ouvrages.

[...]

La France dépense 15 millions d'euros par an pour la numérisation des oeuvres (films, livres, journaux), a indiqué le ministre de la Culture. La BNF a déjà commencé à numériser son immense fonds avec sa bibliothèque virtuelle Gallica (80.000 ouvrages en ligne).

© 2001 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

.: Lire toute la dépèche :.


----------

Et donc, Gallica ça ressemble à ça :
http://gallica.bnf.fr/
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Becdanlo
inventeur de mots


Inscrit le: 26 Déc 2004
Messages: 99

MessagePosté le: Mer Mar 23, 2005 7:05 pm Répondre en citant
« M. Jeanneney avait appelé fin janvier à une "contre-attaque" européenne pour faire face au pharaonique projet de Google, »

A-t-on une idée de comment la « bibliothèque pharaonique » de Google sera accessible ?

Gallica est gratuit pour le moment !

Wink
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Jeu Avr 28, 2005 9:20 am Répondre en citant
Suite de l'histoire :

Citation:
"Les dirigeants des Bibliothèques nationales soussignées souhaitent appuyer une initiative commune des dirigeants de l'Europe visant à une numérisation large et organisée des oeuvres appartenant au patrimoine de notre continent", selon le texte.

Les Bibliothèques nationales (BN) signataires proviennent d'Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie (Rome et Florence), Lituanie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, République tchèque, Slovénie, Slovaquie, Suède.

Moteur de recherche hégémonique sur la Toile, exploité par une entreprise cotée à la bourse de New-York, la société californienne Google veut numériser en six ans 15 millions de livres (4,5 milliards de pages!) émanant de quatre prestigieuses bibliothèques américaines et une anglaise (Oxford).

Aucune nation européenne n'étant assez forte pour assurer seule le "sursaut nécessaire" face à "une homogénéisation forcée des cultures", Jean-Noël Jeanneney, le président de la BNF, prône depuis plusieurs semaines une mobilisation du continent pour lancer une contre-offensive numérique.
Source : La radio du livre. Lire la suite.

_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Jeu Avr 28, 2005 9:55 am Répondre en citant
@ Becdanlo :
Google Print a écrit:
What is Google Print?
Google's mission is to organize the world's information, but much of that information isn't yet online. Google Print aims to get it there by putting book content where you can find it most easily – right in your Google search results.

How does Google Print work?
Just do an ordinary Google search. When we find a book whose content contains a match for your search terms, we'll link to it in your search results. Click a book title and you'll see the page of the book that has your search terms, along with other information about the book and "Buy this Book" links to online bookstores (you can view the entirety of public domain books or, for books under copyright, just a few pages or in some cases, only the title’s bibliographic data and brief snippets). You can also search for more information within that specific book and find nearby libraries that have it.


"Organiser l'information mondiale", voilà ce qui fait peur à Mr Jeanneney.

On comprend dans la présentation que les oeuvres libres de droit seront accessibles entièrement et gratuitement. Mais que Google va aussi (et surtout ? ) référencer des bouquins sous copyright en accès restreint et qui seront tous estampillés d'un lien "Achetez ce livre" qui nous enverra tout droit sur les librairies en ligne avec lesquelles Google a des partenariats.

Tant qu'on garde notre liberté de cliquer, je ne vois pas le malaise. J'ai même du mal à comprendre les injonctions de Mr Jeanneney :
Citation:
"Les bibliothèques apportent généreusement (...) le matériau à numériser et la matière grise à diffuser. Au secteur privé revient le bénéfice, malgré la fausse apparence de la gratuité, de mettre indirectement en vente l'usage de ces livres par l'intermédiaire de la valorisation publicitaire qu'entraîne chaque consultation", résume-t-il.
Source

_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Dim Mai 01, 2005 12:10 am Répondre en citant
Suite encore.
(c'est un vrai feuilleton)

Citation:
28/04/2005 - Six pays pour le lancement d'une "bibliothèque numérique européenne"

Les chefs d'Etat et de gouvernement de France, Pologne, Allemagne, Italie, Espagne et Hongrie ont, dans une lettre conjointe rendue publique par la présidence française, demandé une initiative en ce sens aux présidents du Conseil européen Jean-Claude Juncker et de la Commission Jose Manuel Durao Barroso.

toute la dépèche

_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Lun Mai 02, 2005 9:08 pm Répondre en citant
Je viens d'entendre Jeanneney sur France Inter.
En fait il est pas énervé, il veut surtout booster les bibliothèques nationales pour que google n'est pas le monopole d'un catalogue numérisé sur le net, qu'il y ait d'autres sources. Bonne idée, indispensable même.

Le fait d'avoir remué dans les brancards a eu au moins le mérite de sensibiliser les responsables politique.

Pourtant il me semblait que la Bnf, avec Gallica, était plutôt à la pointe en la matière.
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Lun Mai 02, 2005 9:31 pm Répondre en citant
gallica a écrit:
Gallica propose un accès à 70 000 ouvrages numérisés, à plus de 80 000 images et à plusieurs dizaines d'heures de ressources sonores. Cet ensemble constitue l'une des plus importantes bibliothèques numériques accessibles gratuitement sur l'Internet.
http://gallica.bnf.fr/Presentation.shtm


En v'là une deuxième, en projet à l'époque de l'article en 2003 :

Citation:
La plus grande bibliothèque en chinois dans le monde, une banque de données contenant plus de 12 millions de documents, soit 25% des ressources d'informations publiques de Chine, a vu le jour samedi dans la capitale chinoise.

La bibliothèque numérique vise à rendre possible l'accès des lecteurs à 80% des ressources intellectuelles chinoises par Internet d'ici trois ans.
http://french.people.com.cn/french/200311/10/fra20031110_63858.html

_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mer Juin 01, 2005 12:08 pm Répondre en citant
La version béta de Google Print

...et ces carcatéristiques gougleniènes :

Citation:
D'un point de vue juridique, une petite recherche sur Huckleberry Finn publié en 1884 montrera enfin que certains ouvrages à succès sont présentés par Google Print dans des éditions soumises à copyright alors qu'ils sont en réalité dans le domaine public... et présents sur Gutenberg.

Soufron, sur www.generationmp3.com
Lire l'article


Info lue sur lafeuille

_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Becdanlo
inventeur de mots


Inscrit le: 26 Déc 2004
Messages: 99

MessagePosté le: Ven Juin 10, 2005 1:42 pm Répondre en citant
C'est amusant, j'ai essayé la version test du Google Print en tapant "Les Misérables" et j'ai obtenu le version anglaise du livre de Victor Hugo avec effectivement le copyright de Peguin!

Very Happy
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Ven Juin 10, 2005 1:52 pm Répondre en citant
Becdanlo a écrit:
C'est amusant, j'ai essayé la version test du Google Print en tapant "Les Misérables" et j'ai obtenu le version anglaise du livre de Victor Hugo avec effectivement le copyright de Peguin!

Very Happy


D'où l'intérêt d'une bibliothèque numérique européenne en contre-poids.
Y'a un autre principe de Google : quand on ouvre une page d'un bouquin, on ne peut aller que deux pages en avant, deux pages en arrière. Autant dire que la lecture est exclue du projet. Mais à quoi ça sert alors ?
Confused
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Sam Juin 18, 2005 11:56 am Répondre en citant
L'Atelier fait le point sur les bibliothèques alternatives à Google Print (celui-ci n'est pas exhaustif mais déjà bien intéressant) :

http://www.atelier.fr/projets,alternat...
[url=http://www.atelier.fr/projets,alternatifs,plusieurs,existent,(suite)-30040;30041.html]http://www.atelier.fr/projets,alternatifs,p...[/url]

Distribuons les bons ou mauvais points :
- Google Print a une ambition indirectement mercantile.
- La recherche de mots ou expressions directement dans les pages d'un bouqin est un procédé somme toute génial qui donne à Google Print une longueur d'avance. Les autres fonctionnent par indexation, autant dire qu'il faut savoir précisément ce qu'on cherche pour le trouver.
- des projets alternatifs à l'initiative Google sont nécessaires.
- Google bénéficie de sa structure qui fait que "75 % des internautes dans le monde l'utilisent, 50 % des visites des sites francophones proviennent d'une recherche effectuée sur Google…" (cf article sur l'Atelier).
- la version béta de Google Print donne parfois des résultats bizarres et elle demande d'être améliorée. Pour l'instant ça fait un peu gadget qui sert pas à grand chose.
- D'autres projets comme Gallica sont bien avancés (lequel ressemble à un fond qui n'est pas forcément facile à utiliser)
- Sur l'intérêt que représente la numérisation. Bah par exemple, j'avais beaucoup entendu parler des "Serments de Strasbourg", le premier texte attesté en français (842), et je l'ai vu pour la première fois là : http://www.restena.lu/cul/BABEL/T_SERMENTS.html

-----------------
Toujours lu sur lafeuille qui est décidément un très chouette blog
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Becdanlo
inventeur de mots


Inscrit le: 26 Déc 2004
Messages: 99

MessagePosté le: Lun Juin 20, 2005 5:01 pm Répondre en citant
En ce qui concerne l’indexation des textes eux-mêmes c’est une possibilité qui est déjà offerte aux particuliers avec Google!
Exemple, entrer la phrase suivante :

« De toute la soirée, il ne m’adressa pas une fois la parole »

Et sur quoi on tombe ?
Rolling Eyes

Bizarrement ça ne marche qu’avec les 120 premières pages du htlm !

Wink
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mar Aoû 16, 2005 3:11 pm Répondre en citant
Et quand on enlève les guillemets pour la recherche :
Citation:
A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU - CHAPITRE III
Il est tout simplement chef de cabinet, chef de toute la boutique, ... «Mais je ne fais que répéter ce qu'on m'a dit. D'ailleurs il paraît qu'elle est très ...
www.globusz.com/ebooks/recherche/00000013.htm - 88k - En cache - Pages similaires

1ère partie Autour de Mme SWANN I Ma mère, quand il fut question d ...
Enfin, si j'allais entendre la Berma dans une pièce nouvelle, il ne me serait ... Une personne digne de toute créance m'a même confié que le roi se serait ...
www.le-chateau.ilias.com/textes/ffleurs.txt - 219k - En cache - Pages similaires

Quoi ?! Une inspiration proustienne secrète dans Camille ? Il est fort ce gougleu Very Happy
-------------------

Toujours pas finie cette histoire :

Citation:
"Comme beaucoup d'idées ambitieuses, Google Print a provoqué un débat et des discussions saines. Et nous avons écouté. Ces derniers mois, nous avons discuté avec de nombreux éditeurs, des entreprises d'édition et des auteurs de notre projet", écrit Adam Smith, responsable du programme, sur le site internet de l'entreprise.

"Désormais, les détenteurs des droits peuvent nous dire quels livres ils préfèreraient ne pas nous voir numériser, si nous les trouvons dans une bibliothèque. Pour (leur) permettre d'examiner ces possibilités, nous ne numériserons aucun livre sous copyright d'ici à novembre", ajoute M. Smith.
la suite...


La Radio du livre titre sur ce bémol : "Google suspend son opération controversée de numérisation de livres". Euh... bon... pas tout à fait quand même.
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Becdanlo
inventeur de mots


Inscrit le: 26 Déc 2004
Messages: 99

MessagePosté le: Ven Aoû 19, 2005 7:15 pm Répondre en citant
Ce n’est pas vraiment une surprise de retrouver une influence de Proust dans « Camille » !

L’ensemble des titres de la Recherche du Temps Perdu se trouve à moins d’un mètre de ma machine !

Très fort Google !

Very Happy
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
  Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum » :: La radio du Net ::
Informations
Page 1 sur 1    
Montrer les messages depuis:   


Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group :: Thème : Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com ::