matinee d'ivresse




Voilà une invitation au déréglement des sens, et cette promesse "d'enterrer dans l'ombre l'arbre du bien et du mal". Ce texte est extrait des "Illuminations", recueil publié en 1886. Cette édition utilise la police de caractère "Rimbaud", laquelle a été mise en place à partir de l'écriture manuscrite de Rimbaud. Vous aurez donc là, un sincère mais faux manuscrit, comme s'il était écrit de la main même du poète.



Extrait :

O mon Bien! O mon Beau! Fanfare atroce où je ne trébuche point! Chevalet féerique! Hourra pour l'oeuvre inouïe et pour le corps merveilleux, pour la première fois! Cela commença sous les rires des enfants, cela finira par eux. Ce poison va rester dans toutes nos veines, même quand, la fanfare tournant, nous serons rendu à l'ancienne inharmonie.

 - télécharger (262 ko) -