FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion S'enregistrer       AccueilLE BLOG flux RSS
SCHMUL.NET

Forum périlittéraire
avec un parapluie à trous
sur la tête...
SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum
... et qui se prend
aussi pour un blog.
  Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum » Littérature électronique   
"Le récit des 3 espaces", Carole Lipsyc & coll
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Lun Fév 26, 2007 12:30 am Répondre en citant
Le récit des 3 espaces, conçu par Carole Lipsyc, s'offre un nouveau volet avec la troisième version du site.



www.3espaces.com nous propose trois interfaces de lecture, dont une seule est active à ce jour, "Kiméria". Le récit des 3 espaces se déroule dans un univers parallèle au notre, manifesté et tangible. Kiméria est le monde des rêves. La machine de lecture est une vraie machine, avec plein de boutons et tout. Un système de multi-fenêtrages, permet d'afficher un texte avec ceux qui lui sont liés et ainsi d'opérer son choix entre les différentes possibilités proposé".

Source : Réunion du Groupe CYBERTEXTE 8 février 2007


[MOD] sujet déplacé

_________________
Quoi ?!


Dernière édition par Tèf le Jeu Aoû 02, 2007 10:10 am; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Nouveau x
Invité





MessagePosté le: Lun Mar 05, 2007 1:42 am Répondre en citant
La machine à écrire est superbe. On dirait la Duesenberg Model A, huit cylindres en ligne, de 1920.
La prise en main fait aussi 1920, au temps épique --épique parce que les 3 espaces ambitionnent visiblement la richesse des épopées avant que l'écriture les fige-- au temps épique donc du tourner la manivelle en appuyant le pied gauche sur le pare-brise tout en tirant verticalement la bobinette à vapeur qui commande les commandes.
C'est ludique & prenant.

Mais une fois démarré, c'est la tenue de route qui coince.
La route offre tellement de virages que le volant parait vite lourd, et qu'on cède au besoin de s'arrêter parce que la tête tourne & qu'on ne sait plus où en donner de, la tête.

Alors on retourne au manuel :
http://groupe.hypertexte.org/Groupe/cr06/fevrier.html
et on tombe sur un texte universitaire très intelligent, argumenté, un peu reloud, rédigé un peu trop vite, où l'on croit comprendre que l'essentiel n'est pas tant le récit que la richesse de ce qui est baptisé fort savamment "le dispositio" : " 1001 lectures possibles" sous " 1001 formes médiatiques".
Quel poisson/lecteur ne mordrait à l'appat d'une telle promesse ?

Or ici le Groupe Cybertexte nous précise " La lecture du récit s'appuie sur un élément essentiel à la compréhension, la "foi" du lecteur. Il doit croire qu'il va comprendre."
Mais les charbonniers aussi bien que Pascal le savent : le feu sacré ne vient pas seul.
Appater n'est pas ferrer, et tout se joue non à la première page, mais à la deuxième (nous garderons l'image de la page puisque notre texte " est au départ un livre papier" à picots ), page qu'il faut convaincre le lecteur de tourner, celle par laquelle on le tire pantelant sur le quai de Nantucket.
Bref si la page 1 peut se contenter d'accrocher le cerveau, il faut que la 2 touche le coeur. Un personnage apparait, un décor surgit, ou une action démarre. Ou les 3, dans cet espace commun du récit.

Pour résumer l'opinion que je partage et que je suis évidemment tout prêt à renier en présence de l'avocat adverse, cet ensemble m'a titillé sans me faire vibrer. Je suis donc bon pour commencer à cotiser pour la retraite, puisque : " Etonnament la vitesse d'adaptation est inversement proportionnelle à l'âge du lecteur ! " C'est bon signe pour l'avenir de demain et du jour d'après.

Ne te méprend pas, Tef : j'attends avec curiosité les 2 espaces "non encore disponibles".



-----
Comment ?
 
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Lun Mar 05, 2007 6:07 pm Répondre en citant
J'ai eu la même impression.
J'ai fait le tour des boutons pour ne serait-ce que comprendre comment marche la machine. C'était assez rigolo mais je ne suis guère allé plus loin. C'est resté pour moi une machine bien tordue, j'y retournai plus tard pour vérifier un truc :
Le récit des 3 espaces ou l'espace des 3 récits ?


Et puis j'ai trouvé quelques infos complémentaires :
_ Inauguration officielle le 27 mars à la Cité des Sciences.
_ Il y a des conférences/atelier/discussions autour du projet :
http://www.3espaces.org/accueil.php
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mar Mai 22, 2007 10:04 am Répondre en citant
Je viens de lire un article sur "Les 3 Espaces". Visiblement chez Ecrans, ils ont tout compris. Frédérique Roussel parle même de "révolution littéraire", rien que ça. En tout cas, ça donne envie d'y retourner.

Citation:
C’est un nouveau genre littéraire. Le Récit des 3 espaces ressemble à la trame d’un jeu vidéo ou à un scénario de science-fiction. Dans cet univers cohabitent, donc, trois espaces : Erel correspond au réel, Kiméria à la terre des rêves et Numer au monde des idées. Deux camps de voyageurs s’affrontent pour retrouver le Père de tous les récits, qui sait comment effacer les frontières entre les trois espaces. Les uns veulent préserver ces frontières, les autres veulent les supprimer. Il y a même une histoire de forces obscures, dans la plus pure tradition de Star Wars. Mais le déroulement de l’histoire et les héros ne sont jamais les mêmes.

De quoi s’agit-il ? En résumé, d’un récit en ligne constitué de morceaux de textes, qui peuvent se lire de manière désordonnée, façon puzzle. Le plaisir est censé naître de la lecture de chaque texte, et non pas de la lecture d’un parcours. Déjà, on frôle le mal de tête. C’est fait pour. Le cerveau contemporain se coltine une mutation multimédia et polymorphe et ce genre de création joue l’avant-garde.

Lire la suite de l'article :
http://www.ecrans.fr/spip.php?article1362

_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Jeu Aoû 02, 2007 10:31 am Répondre en citant
Je m'étais promis d'y revenir ; c'est fait.

Première impression : Wow faut s'accrocher ! "Les 3 espaces" ressemble à une saga de science fiction. C'est comme tomber au beau milieu du "Seigneur des Anneaux" sans l'avoir lu. L'univers est truffé d'un jargon incompréhensible aux non-initiés. Il faudra donc s'initier, ce qui devrait en rebuter plus d'un. Car la découverte des 3 Espaces est très... technique. D'abord maîtriser la machine (le lecteur), découvrir les bases du récit, puis comprendre que le récit n'en est pas vraiment un mais une myriade de récits qui s'enchevêtrent, donc un récit tout de même.

Citation:

L'argument du récit :

Dans un univers presque semblable au nôtre, dans lequel la réalité se partage en 3 espaces tangibles : Erel, le Réel ; Kiméria, la Terre des Rêves ; Numer, l'étendue des idées, deux camps de Voyageurs s'affrontent pour retrouver le Père de tous les Récits qui sait comment effacer les frontières entre les 3 Espaces. Les uns veulent préserver ces frontières, les autres veulent les supprimer.

Cette lutte amène chaque protagoniste à revisiter ses convictions selon les visions du camp adverse et à épuiser son destin au-delà de son corps et de son esprit.

Tous et chacun doit arriver au point où il croit être le Successeur du Dernier Gardien des Nœuds, celui à qui sera transmis l'art cimmérien perdu de l'écriture par nœuds de tapis, celui qui sera capable de tenir entre ses mains et de déchiffrer le Tapis où est tissée la carte qui mène au Père de Tous les Récits.

Dans cet accomplissement ultime et commun s'ouvre pour eux le passage du Quatrième espace. Tous ne l'empruntent pas. Certains partent pour revenir, certains restent pour étendre la lutte, d'autres meurent sans réponse.

http://www.3espaces.com/indispensable.php?rub=argument

Donc a priori une histoire à construire mais

Citation:
Le Récit des 3 Espaces n'est pas une histoire avec un début et une fin. C'est un univers. Un univers dans lequel des personnages vivent, des journaux paraissent, des cours ont lieu, des encyclopédies sont éditées, des lettres s'échangent. Dans la lecture, vous découvrez cet univers et dans l'écriture vous le créez.
Toutefois, pour que cet univers reste cohérent, il est nécessaire qu'il soit structuré. En respectant sa structure, vous pouvez contribuer à le construire. En connaissant sa structure, vous pouvez le comprendre pleinement, le déchiffrer et l'interpréter.

http://www.3espaces.com/indispensable.php?rub=structure


Pour résumer, 3 espaces à découvrir et une méta-intrigue au centre. Le tout étant encore à construire.



NB : mention spéciale pour la bande-annonce, ça donne envie.
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
  Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum » Littérature électronique
Informations
Page 1 sur 1    
Montrer les messages depuis:   


Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group :: Thème : Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com ::