FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion S'enregistrer       AccueilLE BLOG flux RSS
SCHMUL.NET

Forum périlittéraire
avec un parapluie à trous
sur la tête...
SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum
... et qui se prend
aussi pour un blog.
  Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum » Littérature électronique   
"Terii", Les Parvis Poétiques
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mer Déc 20, 2006 11:26 am Répondre en citant


Encore une ville, encore une carte. Ne soyons pas étonné, c'est une veine majeure de littérature électronique, jouant ainsi sur l'espace-texte. Ceci dit, Terii est une ville vide, ou plutôt l'était puisqu'on nous propose de venir peupler ses quartiers, prendre une rue et l'a décrire, l'animer.

Les origines de la ville restent bien obscures. Nulle date, si ce n'est le 22 novembre 1999 (date de la dernière mise à jour), mais Terii a été fondé bien plus tôt. il n'y a qu'à regarder le lieu qui l'héberge : www.radiofrance.fr/parvis/ . Juste un répertoire accolé à la racine de radiofrance, c'est une caractéristique archaïque. Parmi les architectes, on retiendra notamment "Les parvis poétiques" :
Citation:
l'association les parvis poétiques a été créée en juin 1982.
---
Littérature écrite, lue, dite. Sans exclure d'autres moyens d'expression: gestes, images, sons, technologies multimédia...;
---
[...] pour inventer des lieux nouveaux (réels ou symboliques) et des moments propices à la rencontre des écrivains et de tous les publics
http://www.radiofrance.fr/parvis/qui.htm

Tout cela est mystérieux ; d'autant plus qu'à ma connaissance la ville de Terii n'est pas très connue. Je n'en ai découvert le chemin d'accès qu'en dépoussiérant une vieille page de liens - lesquels étaient quasiment tous cassés ; c'était comme un parchemin, une vieille carte trouvée au fond d'une malle et qu'on regarde en se disant : "Et si c'était possible... Et si cette ville existait bel et bien".

"645 rues au total dont 132 habitées", ça c'est pour les statistiques. A Terii, il y a des rues insignifiantes :
Citation:
Impasse du passant

Toujours souriant
discret
sans jamais se retourner
il est un passant
qui ne pense qu'à passer
un quidam
à qui rien n'est jamais arrivé
un passant
sans arrière-pensée
qui ne fait que passer
sans jamais se retourner
toujours discret
souriant
http://www.radiofrance.fr/parvis/cartes/rues/allee007.htm


Il y a des mythes :
Citation:
Rue du Pont des Assoiffées

"Le Garde est mort d'attente
il gardait le Palais
le palais du Roi mort,

Le Roi est mort d'attente
il gardait son Palais
son Palais déjà mort..."
http://www.radiofrance.fr/parvis/cartes/rues/allee019.htm


Et tant d'autres choses encore, au hasard d'une place, d'un carrefour, au gré des balades le long des rues.


Juste une inquiétude : Aujourd'hui, Terii est-elle à l'abandon, en sommeil ?
Je leur ai écrit mais les services postaux de Terii ne m'ont toujours pas répondu. J'attends donc, je me suis contenté de marcher dans les rues sans rien toucher, juste lire, regarder.


[MOD]Correction d'un lien outrageusement maltraité[/MOD]

_________________
Quoi ?!


Dernière édition par Tèf le Sam Jan 13, 2007 10:51 am; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Re: "Terii", Les Parvis Poétiques
Auteur Message
Le Nouveau"déja pri
Invité





MessagePosté le: Sam Jan 13, 2007 1:44 am Répondre en citant
Bonjour Tèf
Long time no see...

Tèf a écrit:

[list]La ville de Terii

http://www.radiofrance.fr/parvis/qui.htm

http://www.radiofrance.fr/parvis/cartes/rues/allee019.htm


Hum.
C'est le jour des canulars ? (Je viens de chercher les oeuvres de jean-Baptiste Botul, recommandées par Frédéric Pagès --excellent : "La philo, c'est pour faire taire les femmes", Mille et Une Nuits-- Et suis tombé sur un Gougueule perplexe)
Tu m'as donné envie d'aller sur ces @dresses, et j'y ai cassé ma 404.
Es-tu sûr d'y être allé, même virtuellement, ou alors pleuvait-il si fort, je veux dire : c'était une soirée très arrosée ?
Surprised
Nouveau
 
Re: "Terii", Les Parvis Poétiques
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Sam Jan 13, 2007 10:33 am Répondre en citant
Le Nouveau"déja pri a écrit:

Tu m'as donné envie d'aller sur ces @dresses, et j'y ai cassé ma 404.
Es-tu sûr d'y être allé, même virtuellement, ou alors pleuvait-il si fort, je veux dire : c'était une soirée très arrosée ?


Merci Nouveau de signaler cette infamie.
Arrosée, elle devait l'être, j'ai mis une barre de trop dans l'adresse ....terii.htm/. Le /, c'est un peu comme une poutre dans l'oeil, Babar dans un western, ou une enclume dans un plat de nouilles ; ça n'a RIEN à faire là.

D'ailleurs et c'est bien connu, "L'enclume n'est l'avenir de rien", comme le disait justement Jean-Baptiste Botul.


Du coup, je corrige tout ça illico.
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Jeu Mar 01, 2007 4:39 pm Répondre en citant
Je m'inquiète pour Terii. Jadis j'avais envoyé un courrier au gardien. Pas de nouvelle. Cela fait des mois maintenant.

Avant-hier, j'ai essayé d'entrer un texte, m'emparer d'une rue, l'habiter. Tout a fonctionné mais la mise à jour n'a pas eu lieu. Oh je sais bien que "le gardien est lent et vieux, mais très sage. Il peut prendre quelques jours pour vous ouvrir la porte. Ne soyez pas impatient et revenez souvent nous voir, vous voir, voir les autres", mais l'horrible mention "A jour le lundi 22 novembre 1999" ne me dit rien qui vaille.

Peut-être qu'il dort
Le gardien
Peut-être mort
déjà
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
ChTruc
__________


Inscrit le: 05 Aoû 2005
Messages: 30

MessagePosté le: Lun Mar 05, 2007 12:18 pm Répondre en citant
Une ville en sommeil...
Volà qui titille ma curiosité et, déformation professionnelle, je ne peux m'empêcher d'y voir se dessiner un champ de fouille adéquat à mes qualités es archéologie.

J'ai une certaine sympathie pour les vieux sages, vous savez, de part mon âge que d'aucun qualifie d'honorable pour me rester agréable. Car évidemment personne ne se risquerait à m'appeler vieillerie, antiquité, cadavre ou encore aïeul sans voir fondre sur lui mon courroux (c'est ainsi que je nomme ma main quand elle s'élance droit dans la face d'autrui). Hier encore, tandis que j'observais le flot virulent des automobilistes sur le boulevard et qui esquissait comme une métaphore de la course de l'humanité vers sa propre perte, un jeune homme m'interrompit dans mes pensées :

_ Monsieur, je peux vous aider à traverser, si vous voulez ?"

Je lui jetai un regard noir :

_ Et pourquoi donc aurais-je besoin de votre aide ?
_ Eh bien, vous êtes...
_ Je suis... vieux, c'est ça ?
_ Oui... ", finit-il par avouer avant de recevoir mon pied droit au cul et de le voir ainsi jeté au milieu des véhicules aussi affolés que lui. Et il se débattait comme un beau diable et je pensais à cette nouvelle métaphore de la destinée de l'homme libre dans notre monde ô combien furieux. Pareillement, je me réjouissais de n'avoir pas laissé mon bras à un individu si peu habile, qui sait ce qui me serait arrivé alors ?

Mais je m'écarte, je m'écarte, vous ennuie avec ces histoires et en reviens donc à Terii. Comme je me plais à le dire et à le démontrer, le passé est bien pauvre et tombe vite en désuétude. L'avenir, il n'y a que ça de vrai. J'ai donc mis en branle mon carnet d'adresses, faisant jouer mes contacts à travers le monde et qui me furent précieux pour mettre à jour ceci. Eh oui, le site des Parvis Poétiques, tout nouveau tout beau. Le code Html en est encore tout frais, un ou deux mois à tout casser.

Terii y est, toujours inanimée. Ma e-pioche s'attaque déjà au dernières strates qui recouvrent encore la ville et je ne désespère pas d'y trouver bientôt âme qui vive.

En vous saluant,

Ch.H. Truc
_________________
Charles-Henri Truc, archéo-linguiste de son état... mental
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur  
  Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum » Littérature électronique
Informations
Page 1 sur 1    
Montrer les messages depuis:   


Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group :: Thème : Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com ::