FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion S'enregistrer       AccueilLE BLOG flux RSS
SCHMUL.NET

Forum périlittéraire
avec un parapluie à trous
sur la tête...
SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum
... et qui se prend
aussi pour un blog.
  Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum » Littérature électronique   
Quelques wikis littéraires
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Lun Mai 01, 2006 1:08 pm Répondre en citant
Petit rappel de ce qu'est un wiki :

Wikipédia a écrit:
Un wiki est un site Web dynamique permettant à tout individu d'en modifier les pages à volonté. Il permet non seulement de communiquer et diffuser des informations rapidement (ce que faisait déjà Usenet), mais de structurer cette information pour permettre d'y naviguer commodément.

Le nom wiki vient du terme hawaiien wiki wiki, qui signifie « rapide » ou « informel ».

Le système Wiki a été inventé par Ward Cunningham* en 1995.


Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Wiki
------------
* qui a monté le premier site wiki


Cet outil donne l'opportunité de monter des projets collectifs en littérature. Pour tout lecteur, c'est l'occasion de devenir auteur aussi et de participer à la construction du projet. Là où se joue la différence entre les Wikis, c'est la pertinence du projet.

Les limites du Wiki :
Les projets littéraires collectifs sur le Net n'ont pas attendu le Wiki. Il suffit de réunir plusieurs auteurs et puis c'est parti. La particularité du Wiki est qu'il laisse la possibilité à tout lecteur de modifier, créer de nouvelles pages. Etant ouvert à tous, le risque est d'y trouver des contributions très hétérogènes, d'où l'importance d'un projet porteur.

D'emblée on pourrait se demander s'il ne vaut mieux pas une petite communauté d'auteurs centrée sur un projet bien dirigé. Mais c'est oublier l'esprit du Wiki, toutes les pages étant modifiables, elles peuvent petit à petit s'articuler vers un nivellement pertinent et cohérent pour la construction de l'oeuvre.

Ainsi, le site "Wikipen se veut originellement être un grand récit du monde, façon l'Odyssée mais tous ensemble et dans le désordre : un reflet du bruit et de la fureur" (source de la citation).
En misant sur le désordre, Wikipen s'autorise une grande hétérogénéité.

Pour "Des histoires: des histoires", Antoine Moreau propose aux lecteurs d'entrer des notes/commentaires/gloses à partir des mots croisés dans le texte original (via des liens hypertexte). Ce texte est un recueil de nouvelles d'A.Moreau et n'est pas modifiable, lui.
Là le champ d'intervention des lecteurs/auteurs est plus restreint.

Si l'outil offre des possibilités nouvelles, l'intérêt du Wiki littéraire reste, à mon avis, lié au projet qui l'anime.


-----------------------


_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Philippe
Invité





MessagePosté le: Mar Mai 09, 2006 12:24 pm Répondre en citant
Le meilleur des Wiki ? Assurément Ardkorpédia :
http://wiki.ardkor.com/index.php?title=Accueil

Very Happy
 
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mar Mai 09, 2006 1:05 pm Répondre en citant
Philippe a écrit:
Le meilleur des Wiki ? Assurément Ardkorpédia :
http://wiki.ardkor.com/index.php?title=Accueil

Very Happy


Effectivement très drôle cette anti-encyclopédie, mais il me semble que les articles sont un peu, si peu, subjectifs. Laughing

J'aime beaucoup celui sur Albert Einstein. Il était urgent de rétablir la vérité sur la vie du bonhomme.

ça rappelle l'esprit de 404 Brain Not Found qui traite de l'actualité.
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Jeu Fév 08, 2007 12:41 pm Répondre en citant
Début janvier, l'éditeur anglais Penguin et l'université De Montfort ont lancé un wiki dont l'objet est tout bonnement l'écriture d'un roman collectif. Le projet baptisé "A Million Penguins" est un roman expérimental qui cherche, en arrière-plan, à creuser une question : "Est-ce qu'un collectif peut créer une voix narrative crédible ?"

L'enjeu n'est pas la qualité littéraire, angle sous lequel se place Pierre Assouline pour vertement critiquer le projet, comme si la littérature ne pouvait accepter l'expérimention, aussi absurde puisse-t-elle être a priori. L'enjeu, disais-je, c'est bien la réussite d'une telle entreprise. Et-ce possible ?
A ma connaissance et quand on voit les projets mentionnés ci-dessus, on n'a jamais réussi à créer un texte fini, cohérent etc. En cela, fixer comme objectif un roman, une trame, une histoire, une voix narrative, semble être a priori une gageure.


Comme le dit Jon Elek, un des responsables du projet pour Penguin : "I’ll
be happy so long as it manages to avoid becoming some sort of
robotic-zombie-assassins-against-African-ninjas-in-space-narrated-by-a-Papal-Tiara type of thing"
. (Source)

A voir et à suivre.
_________________
Quoi ?!


Dernière édition par Tèf le Mer Avr 04, 2007 11:40 am; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mer Avr 04, 2007 11:33 am Répondre en citant


Incredible, incredible, they did it!

Le wiki est clos depuis le 7 mars. Alors ? ça donne quoi ?
Eh bien un joyeux fatras en grande partie prévisible, mais un roman tout de même.



// Petit bilan (que l'on retrouve in extenso sur le blog du wiki) //


_ Statistiques :
"Nearly 1500 of you have contributed to the writing and editing of A Million Penguins, contributing over 11,000 edits [...]75000 people have visited the site and there have been more than 280,000 page views".

_ La structure :
"the novel is broken down into seven discrete sections,
plus one additional section that incorporates the more bizarre elements
of this collaborative project (the ‘Banana version’, the ‘Choose Your Own Adventure version’, etc)".


_ La grande leçon
Pas linéaire : "Nous pensions que ce serait un roman linéaire et tout le monde nous disait que non [...] puis nous avons réalisé que nous avions tort. Ce point est important. En fait, ce qui fut le plus réussi dans ce projet fut l'utilisation du wiki comme un espace pour créer un texte collectif".
Jon Elek (traduction approximative :: source)

Grosso modo, ils ont réussi à prouver qu'un wiki était un wiki.



_ Quelques caractéristiques.
Jon Elek note que le récit est bien souvent métatextuel ou auto-référentiel, il se prend pour son propre thème et parle de lui-même. Des histoires Moebius, d'écriture et de pingouins comme en témoigne ce passage que cite Jeremy :
    "The man was clearly mad! No rules? It would never work! You may as well get penguins to write a novel!" - from the wikinovel

Et les dernières lignes du roman également. Elles sont purement performatives :
    As he came closer, John asked Carlo Impatiently: "How does your book end?"

    John stared at him for a long hard moment and replied: "Like this!"

    - from the wikinovel

Le projet met en avant son mode de création, nul étonnement à ce que ces interrogations se retrouvent thématisées. Il en va d'ailleurs de même dans l'ensemble de la littérature électronique qui comporte bien souvent un pendant métatextuel.

Et Jon Elek revient sur le registre/ton comique de l'ensemble. Il s'en étonne. Perso, je crois que proposer aux internautes de modifier le texte implique de fait un processus de réécriture. Et dans cette veine, la parodie s'impose. Plus généralement le comique est un processus de réécriture, un retour sur le code, le jeu de mots etc.

De ce constat il tire une "théorie" assez étonnante, remarquant un comique à la "Simpsons", à savoir de courtes séquences comiques qui fragmentent l'ensemble. Et il constate que cela va de pair avec l'ensemble de la structure, fragmentaire elle aussi. Cela va de soit, je crois, l'internaute modifiant une "séquence" s'attache à celle-ci et la considère comme unité, sans pour autant envisager l'ensemble de l'oeuvre. D'où de micro-unités plutôt qu'une trame générale.

Au final, je me demande si l'expérience vérifie ou non l'enjeu initial : "Est-ce qu'un collectif peut créer une voix narrative crédible ?"
Est-ce bien le cas ? Pas tout à fait.
A robotic-zombie-assassins-against-African-ninjas-in-space-narrated-by-a-Papal-Tiara type of thing ? Non plus.
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
  Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum » Littérature électronique
Informations
Page 1 sur 1    
Montrer les messages depuis:   


Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group :: Thème : Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com ::