FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion S'enregistrer       AccueilLE BLOG flux RSS
SCHMUL.NET

Forum périlittéraire
avec un parapluie à trous
sur la tête...
SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum
... et qui se prend
aussi pour un blog.
  Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum » :: La radio du Net ::   
El verano antes de la primavera
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mar Mar 13, 2007 11:30 am Répondre en citant

Isabelle Bernier © SODART, 2007


Demain, 14 mars, lancement officiel de VERANO, d'Isabelle Bernier.


le labo nt2 a écrit:

"Intégrant photographies et textes de fiction, Verano (« été » en espagnol) a été inspiré par un tableau du même titre, peint en 1937 par l'artiste mexicain Antonio Ruiz, surnommé « El Corcito ». Le tableau représente un couple de travailleurs mexicains de condition modeste en train de regarder la vitrine d'un magasin de vêtements au centre-ville de Mexico. Dans la vitrine se trouvent trois mannequins en tenue de plage, aux cheveux blonds et à la peau blanche. La peinture fait clairement référence aux inégalités socioéconomiques et ethniques. Elle évoque aussi l'impact de l'urbanisation et l'influence des modèles américains - notamment hollywoodiens - sur la culture mexicaine. Des problématiques toujours actuelles, au Mexique comme chez nous et ailleurs dans le monde.

Le site imite celui d'une compagnie de vêtements : une entreprise fictive qui produirait des jeans, dont la marque s'appellerait Verano. Une facture publicitaire typique, léchée et racoleuse, y est reprise mais détournée par l'insertion de liens, d'images et de textes de fiction."

http://www.labo-nt2.uqam.ca/actualites/2007/03/lan...

_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Nouveau (pas très)
Invité





MessagePosté le: Dim Mar 18, 2007 5:35 pm Répondre en citant
Superchouette réalisation : navigation souple, intuitive mais guidée. Déroulé des textes et des photos original --du moins par rapport au peu que j'ai vu jusqu'ici dans un cybersepace trop vaste pour moi. Une idée de départ forte. Bref un vrai plaisir.
Quelques points de détails :
-- la page des crédits est impressionnante. Il faut tant de monde que ça pour arriver à un tel résultat ? En tout cas, on constate à nouveau que les Canadiens, et en particulier les Québecquois, prennent le web au sérieux et s'en donnent les moyens.
-- comme on nous y invite, je suis allé voir le site de l'auteure, et là : déception. Des pages, on clique pour avoir la suivante. Un index composé de NotFound qui ne semblent pas volontaires. Pas vraiment d'histoire(s). Il faut attendre un long moment pour changer de sujet et tomber sur une manif antimondialiste racontée, comme l'y dit Ahmed, de façon délibérément factuelle. Pourquoi pas ? Mais cela m'a renvoyé à un détail remarqué sur Verano : la rareté des dialogues. Elle ne choque pas sur Verano, où justement on parle de la fracture entre individus, mais elle est également présente sur Trésors cachés d'Orient, où là elle me gêne. Les amants sont là, ils envoient à la rigueur un mail et un seul, mais ils ne parlent pas, sauf au style très indirect.
Ça me frappe --c'est purement personnel : ça me semble une tendance dominante des écrits de ce début de siècle, et je la trouve reloud, cette tendance.
Pour résumer, Trésors Cachés m'a donné l'impression d'un galop d'essai, un premier travail de mise en bouche avant que l'auteure aborde les choses sérieuses.
-- Dans cet ordre d'idées, et pour revenir à Verano, ma seule vraie réticence a trait à la réflexion sur la fracture mondiale. Oui, c'est dur et culpabilisant de ne pas donner à un pauvre. Louis Chedid l'a superbement chanté, mais c'était il y a un bon moment, déja. Et les narrateurs de Verano n'apportent pas sur le sujet une perspective nouvelle. Ce qui est neuf, original, c'est la mise en scène de l'ensemble, et non pas ce que dit explicitement, avec des mots, cette mise en scène. Ruiz l'a déja dit, avec les moyens que lui offrait la peinture en 1937 .
Ah oui ? j'ai dépassé mon temps de parole ?... Bon : donc : des opinions que je viens de partager publiquement ici, je suis prêt à renier tout ou partie, en fonction des pressions qui pourraient être exercée sur ma personne, et de l'éloignement relatif des avocats de la partie adverse. A part que : j'ai vraiment beaucoup aimé marcher à Verano.
 
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Jeu Mar 22, 2007 1:33 pm Répondre en citant
Nouveau (pas très) a écrit:

-- la page des crédits est impressionnante. Il faut tant de monde que ça pour arriver à un tel résultat ? En tout cas, on constate à nouveau que les Canadiens, et en particulier les Québecquois, prennent le web au sérieux et s'en donnent les moyens.


J'en ai bien peur. Je crois que personne n'ayant de gros budget à avancer, il faut souvent faire appel à de nombreux contributeurs et organisations pour supporter un tel projet.
Mais les canadiens ont de superbes structures, entre La chambre blanche, TOPO, et le labo nt2, y'a de quoi faire.

Citation:
la rareté des dialogues. Elle ne choque pas sur Verano, où justement on parle de la fracture entre individus, mais elle est également présente sur Trésors cachés d'Orient, où là elle me gêne. Les amants sont là, ils envoient à la rigueur un mail et un seul, mais ils ne parlent pas, sauf au style très indirect.


Je ne sais pas. C'est peut-être fait exprès ?

Citation:
Ce qui est neuf, original, c'est la mise en scène de l'ensemble, et non pas ce que dit explicitement, avec des mots, cette mise en scène. Ruiz l'a déja dit, avec les moyens que lui offrait la peinture en 1937 .


Je le trouve intéressant le passage de la peinture à la publicité. Amener à un regard critique sur la publicité. J'entends par là que les personnages dans la vitrine ont un côté stupide parce que rigide, ils sont déshumanisés dans leur position de mannequins. Avec la publicité on donne une représentation qui ne s'auto-dénigre pas forcément. Et du coup l'intégrer au tableau conduit à un regard distancié sur ces icônes.
Moi ce qui me plaît moins dans Verano, c'est le rapport entre ce côté de l'oeuvre et l'histoire de l'artiste qui galère. J'y vois surtout une superposition mais un lien pertinent, quid ?


J'ai contacté Isabelle pour ce qui est des liens cassés dans l'index. Elle va s'en occuper. C'est juste long (et chiant) à faire.
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
  Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum » :: La radio du Net ::
Informations
Page 1 sur 1    
Montrer les messages depuis:   


Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group :: Thème : Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com ::