FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion S'enregistrer       AccueilLE BLOG flux RSS
SCHMUL.NET

Forum périlittéraire
avec un parapluie à trous
sur la tête...
SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum
... et qui se prend
aussi pour un blog.
  Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum » Le bar Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante  
"Bartleby" dans les oubliettes.
Auteur Message
ChTruc
__________


Inscrit le: 05 Aoû 2005
Messages: 30

MessagePosté le: Ven Aoû 05, 2005 12:37 pm Répondre en citant
Bonjour les enfants,

Que je vous raconte, histoire de préambuller avant d'attaquer les choses dites sérieuses (Oh c'est les autres qui disent ça ! Nous on se marre bien. Quelques reliques à gratter, des objets précieux à casser par "inadvertance". Si si c'est vrai, des fois on le fait un peu exprès. Que diriez vous de la "Vénus de Milo" si elle avait des bras ? Non non, c'est toujours mieux quand c'est un peu cassé) Où en étais-je ? Ah foutu mémoire qui me joue des tours. Archéologie sans mémoire n'est que ruine de l'âme, me disait hier un collègue (je crois bien qu'il se foutait de moi mais bon passons). Des "ruines", c'est justement ce qui nous intéressent, lui renvoyai-je tout droit dans les dents. Et je le vis s'étaler par terre, terrassé par la pertinence de ma remarque ou par le poing acéré qui l'accompagnait. Faut dire que je n'y étais pas aller de main morte.

Bref donc, voilà. Un drame se profile à l'horizon. L'archéologie se meurt et l'issue fatale est inéluctable. Réfléchissez, le monde va vite, de plus en plus vite. Quand on aura fouillé de partout notre passé, on se retrouvera illico au chômage. C'est triste mais c'est ainsi, le Passé est révolu. C'est la raison pour laquelle j'ai décidé de porter l'objet de mes études sur l'Avenir, notre sauveur, source d'intarrissables fouilles. L'archéologie prospective, ça c'est une idée à creuser. Evidemment, de nombreux esprits chafouins ont émis de vagues critiques sur ce projet. Ils en condamnaient l'issue, les rigolos. Moi-même, dans ma rigueur scientifique, j'ai douté. Cela ne m'a pas empêché de troquer mes anciens outils pour un matériel plus adapté afin d'attaquer cette terra incognita :

- un i-piolet
- un chapeau en toile.com
- une i-boussole montée sur gidouille.
- une i-bouteille de pif (faut pas se déshydrater, vous comprenez)
- et de l'i-huile de i-coude.

Et bah, ça a marché. Des résultats commencent à poindre. Ce matin, 05/08/05, et alors que je croyais m'être définitivement perdu dans les strates obscures de "La république des livres", mon i-piolet s'est accroché à ce morceau dont j'attends beaucoup dans l'avenir. ça parle d'une nouvelle de Herman Melville, "Bartleby le scribe". Est-ce un reliquat inachevé ou un substrat archéologique en devenir ? Je l'ignore. Je ne sais encore si j'arriverai à décallotter la gangue d'avenir qui le recouvre mais je my'attache corps et âme. Foi de Chtruc, j'espère bien en venir à bout et prouver à la communauté scientifique le bien fondé de mon approche méthodologique.

Allez, j'y retourne, à bientôt les enfants.
_________________
Charles-Henri Truc, archéo-linguiste de son état... mental
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Becdanlo
inventeur de mots


Inscrit le: 26 Déc 2004
Messages: 99

MessagePosté le: Ven Aoû 05, 2005 8:00 pm Répondre en citant
Ca alors !
Quel beau chantier en perspective !

« Il est d'abord important de remarquer que le texte de Melville est engendré par une décision, celle de s'abstenir de remonter à des sources, de toutes les façons présentées comme faisant défaut. Le narrateur va devoir s'en tenir à ce que ses yeux ont vu, sans apporter foi à autre choses que les paroles réellement énoncées à l'intérieur d'un cadre, d'emblée circonscrit comme étant un univers professionnel, défini par des règles fort strictes et permettant d'observer avec une objectivité toute clinique des comportements, ayant tous à voir avec le geste d'écriture. » Nous dit Jacques Nassif !

Surprenant !
Je vais suivre cette affaire de près

Bec’
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Auteur Message
ChTruc
__________


Inscrit le: 05 Aoû 2005
Messages: 30

MessagePosté le: Sam Aoû 06, 2005 3:27 pm Répondre en citant
Merci mon petit,
ça fait plaisir de voir des esprits aguerris s'embarquer sur les voies de la curiosité. On en manque, on en manque.

Citation:
Le narrateur va devoir s'en tenir à ce que ses yeux ont vu, sans apporter foi à autre choses que les paroles réellement énoncées à l'intérieur d'un cadre


Je me souviens avoir trifouillé jadis du côté de ce lien. ça me chagrine tout de même. L'idée est séduisante mais un peu erronée. Il est fait mention d'une rumeur sur les origines de Bartleby, une rumeur quelque peu discréditée par le narrateur, mais il en parle tout de même, et deux fois. C'est gênant. Mais l'idée est séduisante. En tout cas et comme me l'expliquait un gamin qui m'avait pris en sympathie et qui, je crois, m'a sauvé la vie ce jour-là, "avant de saisir la carotte qu'on brandit, regarde d'abord le bras qui te la tend" : Bartleby la carotte, le Nteur le bras. Et ce soir-là donc, nous étions conviés à un dîner chez Nachabil, seigneur du Cachemire. Boeuf/carotte au menu. En repensant à ce que m'avait dit le gamin, je n'y ai pas touché. Bien m'en fût pris, tous les convives moururent et moi allongé comme mort parmi les morts, j'échappai à la tuerie avec le secours du gosse qui s'avèrera être l'enfant-roi des justes. Mais ça, ce fut bien plus tard. Tiens, je ne sais pas ce qu'il est devenu. M'enfin, ce sont de vieilles histoires. Où en étais-je ?

Deux choses aujourd'hui, une bonne et une mauvaise nouvelle.
- l'intuition est la bonne, le fil se poursuit (06/08).
- mais l'avenir ne se laisse pas manier aussi facilement que la vieille gimbarde qui me sert de "moyen de locomotion", comme on dit de nos jours ; politiquement correct, ajoute l'académie des neufs. Avec des fioritures pareilles, on pourrait à croire que j'ai une locomotive. Je vous rassure, c'est une voiture, et une vraie, en tôle. Où en étais-je ? Ah oui, bon bref, voilà. L'avenir, on ne sait jamais à quoi s'attendre avec cette bestiole, et là, pour le coup, je reste sceptique. J'ai un peu l'impression que ça part en gidouille. J'ai peut-être fait une erreur quelque part, li boussole qui se détraque ou une souris récalcitrante ? C'est sûr il y a quelque chose, ça correspond pas du tout à mes calculs, j'ai dû influer de quelque manière que ce soit sur le cours du temps pour déterrer de si grandes balivernes. Ah faut encore que je me fasse bouillir la cafetière pour démêler ce dilemme.
_________________
Charles-Henri Truc, archéo-linguiste de son état... mental
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Becdanlo
inventeur de mots


Inscrit le: 26 Déc 2004
Messages: 99

MessagePosté le: Sam Aoû 06, 2005 8:30 pm Répondre en citant
Incroyable des Internautes sans vergogne squattent une galerie désaffectée du prestigieux blog de Pierre Assouline consacrée à Bartleby !

http://passouline.blog.lemonde.fr/livres/2004/11/prfrez_ne_pas.html

Il s’échangerait des infos entre psychanalyse et thérapie à base de Narguilés !
Il n’y a plus de respect !
Entre la carotte et le bâton il y des coups du second qui se perdent !

A propos :
« Ah faut encore que je me fasse bouillir la cafetière pour démêler ce dilemme. »
Non! Café bouillu, café foutu !

Vous disiez donc ?
Que ça pourrait partir en guidouille ?

Wink
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Auteur Message
ChTruc
__________


Inscrit le: 05 Aoû 2005
Messages: 30

MessagePosté le: Dim Aoû 07, 2005 9:22 pm Répondre en citant
C'est bien tout ça, très bien, ma fois.

Je n'en croyais pas mes yeux, quand le bouchon (j'ai accroché le blog à un hameçon, d'autres appellent ça une veille, moi j'utilise mes propres moyens) a bougé, me réveillant de ma sieste dominicale. C'est un beau bazar que voilà. Passionant même.

ça a le mérite d'avoir recentré le sujet.
Par contre, le blog rencontre un problème technique. Pas moyen de poster depuis ce matin, cela freine le développement de cette histoire, à coup sûr. A titiller le futur, aurions-nous créé une faille dans le système ?

Et puis, je suis sur le point de retrouver les sources de cette histoire ayant abouti à l'ouverture d'un espace aussi inédit qu'incongru. ça vient... ma barbe remue comme aux plus belles heures de ma jeunesse ; c'est bon signe.
_________________
Charles-Henri Truc, archéo-linguiste de son état... mental
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Becdanlo
inventeur de mots


Inscrit le: 26 Déc 2004
Messages: 99

MessagePosté le: Jeu Aoû 18, 2005 1:57 pm Répondre en citant
Il faut absolument retrouver la source de cette histoire... faire la lumière...quitte à provoquer une reconstitution.

Après une courte période d'absence je compte bien retourner "là-bas"!
Cette "niche internautique" est une vraie aubaine!

Wink
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Auteur Message
ChTruc
__________


Inscrit le: 05 Aoû 2005
Messages: 30

MessagePosté le: Jeu Aoû 18, 2005 4:18 pm Répondre en citant
Quelques ennuis de santé informatique m'ont éloigné de mes travaux. Rien de bien méchant, juste une arthrite du processeur causée par un système à la noix.

Oui, on peut effectivement expliciter cette affaire, même si les circonvolutions du dénommé "Tèf" sont difficiles à suivre.

Première constatation, sur "La République des Lettres" il avoue une référence à un autre article de P.Assouline dans lequel on trouve un lien pointant vers notre espace. Ce fut sûrement là que se déroulât la découverte de cet espace.

Rappel des données en présence :
- De Jonkheere(a) mentionne l'existence de l'article sur B. (1) en commentant l'article (2)
- Or (a) parle de (2) dans son propre blog (3)
- On retrouve trace de (3) dans un article d'E.Flory en (4)
- Comme 2+2-3=1 On en revient au point de départ...

Je crois que je m'embrouille les pinceaux les enfants. Ma méthode n'est pas au point.

Mieux vaut la reconstitution :

20 avril :
http://www.desordre.net/bloc/2005_04_17_archive.htm
récit d'une rencontre en belgique autour d'Aggoune, Assouline, Jonkheere
(voir les détails là-bas)

Quelques mois passent. Il semble que ce laps de temps, dédié en partie à l'observation de blogs, est accouché d'un constat. Un blog est surtout un site Internet et bien souvent un site mal organisé (quelques sujets d'actualité qui tombent vite dans l'oubli : les archives), ce qui crée sur le Net un espace étonnant où il est difficile de pénétrer en l'absence d'un moteur de recherche.

14 juin 2005 :
http://elizabethflory.blogs.com/weblog/2005/06/linternet_littr.html
Retour sur l'histoire avec une aura de polémique. De quoi attirer n'importe quel gogo à aller faire un tour chez Assouline. Il est à parier que ce fut le cas.

http://passouline.blog.lemonde.fr/livres/2005/04/journal_extime.html
Et découverte d'une page qui condense toutes les autres. Le plaisir de la découverte passée, l'esprit se déporte vers une pensée bien bonne et qui recoupe l'idée pressentie plus haut :
Citation:
De même vous gagneriez sans doute [...] à inclure un moteur de recherche pour trouver plus facilement, par exemple, le post dont vous parliez à Bruxelles à propos de la traduction de Bartleby, article qu'il m'a fallu beaucoup chercher dans vos archives ( http://passouline.blog.lemonde.fr/livres/2004/11/prfrez_ne_pas.html ), le fin du fin naturellement serait que vous insériez une ancre nommée à la réponse du traducteur. Mais tout cela c'est sûrement le cours supérieur de votre point de vue, ce qui est dommage, parce que ce n'est pas si compliqué et cela vous ferait rentrer de plain pied dans l'univers de l'écriture en ligne.
Plutôt, qu'à mon sens, de rester en surface.


Ajoutons à cela l'attrait naturel pour Bartleby qui résonne toujours en littérature. Il semble bien que ce soit la contingence de toutes ces coïncidences qui ont finalement abouti à la création de notre champ de fouille. Ce dernier m'inquiète, je creuse et ne voit rien venir... ça me rappelle une expédition au Soudan, on m'avait indiqué un lieu de fouille et je creusai donc. Ce "on" était un ténébreux chef de tribu dont j'avais effleuré la femme lors d'une rencontre préalable. Alors que je creusais et ne voyait rien venir des merveilles archéologiques qui m'étaient promises, celui-ci se pencha sur le trou et me dit :

- Vous êtes le plus beau trésor qu'y soit, un trésor qui creuse sa propre tombe ! AAAh AAAh AAAAh !

Et on m'enterra vivant. Je ne vous raconterai pas comment je réussis à me sortir de ce mauvais pas, ce serait bien long et bien loin de ce qui nous occupe. Ah je m'égare, je m'égare...
_________________
Charles-Henri Truc, archéo-linguiste de son état... mental
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Becdanlo
inventeur de mots


Inscrit le: 26 Déc 2004
Messages: 99

MessagePosté le: Jeu Aoû 25, 2005 7:29 pm Répondre en citant
"Vous êtes le plus beau trésor qu'y soit, un trésor qui creuse sa propre tombe ! AAAh AAAh AAAAh ! "

Becdanlele, dans le blog de Pierre Assouline, se pose aussi cette question en ces termes: quel peut être le sens ultime du "Ah" dans Bartleby!

à suivre...

Wink
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mar Aoû 30, 2005 4:25 pm Répondre en citant
Bah alors Monsieur ChTruc, on se traine.
Y'a du nouveau là, faudrait peut-être se remettre au boulot !
Twisted Evil
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
ChTruc
__________


Inscrit le: 05 Aoû 2005
Messages: 30

MessagePosté le: Mar Aoû 30, 2005 4:43 pm Répondre en citant
Mais... mais, c'est qu'on essaierait de m'engueuler !
Oh ! plus de respect pour les anciens, tiens.
Attention Mr Tef, faut pas pousser le bouchon. Je me dois de rappeler à nos lecteurs quel odieux personnage vous êtes. Vous n'êtes en rien digne de confiance et surtout vous êtes animé des pires intentions. Et ça tout le monde le sait. Vous avez même essayé de m'assassiner !

--------------

Bon bien voilà, disais-je.
J'étais justement en train de suivre une piste, celle de "Becdanlele". Une recherche google ne donne rien de probant si ce n'est que la bestiole nous renvoie sur "Becdanlo"( si si, vous pouvez tester). Bien étrange retour, serait-il possible que que tout soit lié ? Tef serait Tef, Becdanlele Becdanlo ?!!

ça me rappelle une problématique, celle du chat qui se mord la queue. Quand le sujet et l'objet d'une étude se confondent, ça finit par donner des résultats tronqués. On ne peut pas être juge et parti, dirait l'autre, et pour une fois il a bien raison, l'autre. La philosophie s'y est jadis pris les pieds : une pensée humaine qui étudie les choses humaines, ça fausse les résultats. Des fois on frôle l'aberration. Tiens "je pense donc je suis", bah y'a surtout beaucoup trop de "je" dans cette phrase pour qu'elle soit prise au sérieux. Le petit Socrate l'avait bien vu : la seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien. Voilà une formule bien pensée. Mais elle n'a rien de philosophique, elle rappelle la pratique des sophistes qui prétendaient pouvoir dire une chose et son contraire sans que les contraires s'annulent. Et après, Socrate discute avec des sophistes et faut voir ce qu'il leur met dans les dents. Non, y'a pas à dire, ça dégénère depuis le début cette histoire de philosophie. Heureusement qu'on en est plus là, enfin je crois...
Trouble comme raisonnement, me direz-vous, mais bon... je me comprends.
_________________
Charles-Henri Truc, archéo-linguiste de son état... mental
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mar Aoû 30, 2005 4:46 pm Répondre en citant
ChTruc a écrit:
Vous n'êtes en rien digne de confiance et surtout vous êtes animé des pires intentions. Et ça tout le monde le sait. Vous avez même essayé de m'assassiner !


Shocked Shocked Shocked
Même pas vrai !
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
ChTruc
__________


Inscrit le: 05 Aoû 2005
Messages: 30

MessagePosté le: Mar Aoû 30, 2005 4:50 pm Répondre en citant
Et ça c'est quoi, alors ?

Mais vous aurez beau dire et beau faire, je suis bel et bien là. Vos tentatives seront toujours vaines. Je vois bien que vous voulez récupérer mes travaux à votre compte, mais vous n'y arriverez pas, petit imbécile ; j'en ai vu d'autres !
_________________
Charles-Henri Truc, archéo-linguiste de son état... mental
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mar Aoû 30, 2005 4:54 pm Répondre en citant
Rolling Eyes
Euh... j'avais oublié cet épisode...


*honteux et confus, part en courant*
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Becdanlo
inventeur de mots


Inscrit le: 26 Déc 2004
Messages: 99

MessagePosté le: Mar Sep 06, 2005 8:25 pm Répondre en citant
La piste Becdanlele?
Pas sérieuse à mon avis...

"Et nos travaux ne furent pas vains. Au mois d’avril 2004, nous avons découvert, révélés au grand jour dans le roman L’Odyssée d’Homère, de véritables mots-gloutons."

Quel phénomène étrange! Il me semble aussi que quelque chose m'échappe dans toute cette histoire.... mais revenons à nos moutons... et Barteleby dans tout ça?
On cherhe à interpréter son silence...nous voila bien servi!

Very Happy
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Ven Sep 16, 2005 2:23 pm Répondre en citant
Euh, y'a quelqu'un qui arrive à se connecter au blog d'Assouline, moi ça ne marche plus :
le blog a écrit:
Forbidden

You don't have permission to access /livres/2004/11/prfrez_ne_pas.html on this server.
Apache/2.0.50 (Unix) DAV/2 Server at passouline.blog.lemonde.fr Port 80

Confused
Là, j'ai peur que ce ne soit pas temporaire.
Rassurez ma paranoïa, c'est pour tout le monde pareil ? Un léger dysfonctionnement ponctuel bientôt résolu ? Question Question Question
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
  Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum » Le bar
Informations
Page 1 sur 4    Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Montrer les messages depuis:   


Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group :: Thème : Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com ::