FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion S'enregistrer       AccueilLE BLOG flux RSS
SCHMUL.NET

Forum périlittéraire
avec un parapluie à trous
sur la tête...
SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum
... et qui se prend
aussi pour un blog.
  Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum » Le bar   
Faites-nous connaître votre site, vos textes etc.
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mar Déc 28, 2004 2:31 pm Répondre en citant
Comme il est de tradition dans un bar, on voit souvent débarquer une silhouette inconnue qui demande à poser une affiche. Ellil* a du scotch plein les mains et craint la réponse fatidique : "Donnez, je la mettrai en place". Ellil pourra revenir demain, elle n'y sera pas.

Ici, point de réponse fatidique. Vous pouvez dans ce fil faire connaître votre site, ou ce que vous faites (littérature, photo, comics, musique etc.). Certains y jetteront un oeil, d'autres l'ignoreront simplement. C'est qu'on ne vient pas dans un bar pour regarder des affiches, on ne vient pas non plus sur un forum pour lire des annonces, mais on est curieux tout de même.

Je ne cache pas que je ne suis pas un grand adorateur de la chose, surtout quand il s'agit de littérature (cliquez-là pour en savoir plus). L'annonce sèche n'est pas la meilleure des promotions mais quand on débarque sur le Net, on doit bien se faire connaître ; c'est tout à fait légitime. Et puis, Ellil a toujours de bonnes intentions, on le sait, ça n'est pas pour "polluer le forum avec de la pub", comme on dit.

Bref, bienvenue à vous,
Vous pouvez parler de votre site, de vos textes, en postant à la suite de ce message.
Very Happy






* Vous avez reconnu "elle ou il", c'est exactement ce que je voulais écrire. Refusant qu'"il" prenne le pas sur "elle", on l'appellera Ellil.
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mer Nov 08, 2006 2:12 pm Répondre en citant
le mal du siècle a écrit:
Un nouveau site avec un texte inédit et contemporain sur le mal du siècle au 21ème siècle :
www.lemaldusiecle.com
Un texte majeur.

Voici un court extrait :

Les oreilles te sifflent, le vent te gifle, les voitures font un ballet infernal en bas, tes mains s’agitent, tu cherches quelque chose, quelqu’un, un ami peut-être pour te retenir… te retenir ?! tu crois peut-être que tout le monde te regarde, et qu’un parmi d’autres viendra te sauver de ce piège où tu viens de t’enfermer, tu crois peut-être que l’on va te tirer de là, panser ton œil et te dire avec affection et tendresse que tu ne devrais pas faire ça, qu’on t’aime et qu’on ne veut surtout pas te perdre ; Tu crois vraiment que l’on va te dire ce genre de conneries, toi qui craches sur eux et leur offres toujours ce visage défait par la colère et ta rancune.
Tu te fourres vraiment le doigt dans l’œil.
Ce que tu fais d’ailleurs pour te sortir cette douleur innommable de l’œil, te faire jeter comme ça de cette boîte, traîné comme une épave avec la moitié du visage qui pissait le sang, et te retrouver sur ce trottoir en train de te relever, comme si de toi-même tu avais décidé de nettoyer ce trottoir… l’image t’amuse, tu voudrais bien t’apitoyer sur ton sort, mais c’est bien la honte et la colère qui t’ont fait partir, la haine. Et ce chauffeur de taxi qui t’a pris en pitié, parce qu’il écoutait justement cette émission à la radio, une émission qui parlait de minutes de bonheur et de conscience de la vie, des choses dégoulinantes de bons sentiments pour les vivants, pas pour ceux qui survivent, qui essaient de vivre en se disant chaque instant que cela pourrait être pire, et qui vivent chaque instant en redoutant le pire…
Comme si cela ne suffisait pas de se tromper…

Tu pleures.
Des pleurs d’enfant...

Tu voudrais donc qu'on t'aime…? !
Toi ? !
Mais tu es malade, rogné par ce mal qui te dévore l’existence, ce mal effroyable de vouloir sortir de ton trou, briller au-dessus des autres… le Mal qui t’a mené droit à cet enfer, de te le faire payer tous les jours cet horrible doute de ne pas avoir de talent, et d'en vouloir à l'humanité toute entière de te le faire penser ! Du talent pour quoi faire d’ailleurs ?! tu n’es pas acteur, musicien, chirurgien que je sache… Ou grand écrivain… depuis le temps !... tu ne sais rien faire de tes mains, tu passes ton temps à juger les autres qui vivent autour de toi, à leur chercher des poux, à vouloir refaire le monde à ton image, un monde abject, un monde de solitude, de rancune... pourquoi voudrais-tu donc qu’ils t’aiment ?!

Tu leur en veux tant de ce pouvoir qu’ils ont sur toi, de mettre à nu ton horreur de n'être rien.

Peut-être moins que rien - ce crétin qui s'ignore.

Les salauds…


MOD : Message déplacé ici pour cause de spam intempestif
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
g@rp
compte sur ses doigts


Inscrit le: 17 Déc 2006
Messages: 5
Localisation: Mars, hey !

MessagePosté le: Dim Déc 17, 2006 4:11 pm Répondre en citant
Bonjour M'sieurs Dames ! Puis-je abuser de votre obligeance pour coller mon affiche sur votre vitrine ? Pardon ? Nan, no soucy ! Je vais pas tout saloper avec mes doigts pleins de colle, on m'a appris à être propre ! Donc, je puis-je ?
Maaaaarci beaucoup !

Alors...voyons voir... Evil or Very Mad M'ouiiii...ça devrait rentrer.... Arrow et p'têt même si je colle la grand format... Mad Schtroumpf à lunettes ! J'l'ai pas sur moi... Bon, ben tant pis... Sad Vais devoir me contenter de la ptite version.


Kaléidoscope
recueil de nouvelles par g@rp
Editions InLibro Veritas

Arrow

Surprised

Suis-je truffe ! Bien entendu, vous pouvez lire ce recueil à l'oeil (et avec quoi d'autre lit-on, hein ?) en cliquant très exactement ici.
Et plus fort encore, vous pouvez trouver les mêmes, plus d'autres, au détail, par ici.

Sans oublier mon premier roman, écrit à quatre mains avec Philippe Démotier, publié sous forme de feuilleton entre juillet et décembre 2006 :


Graimet vieillit mal
Comme son titre l'indique, c'est un pastiche (bien frais !)

Comment ça, j'exagère avec toute cette pub ?

*PAF*

Idea

OK.
Je sors.
Embarassed
_________________
Nous sommes tous labyrinthe, tous parties du labyrinthe.
Tout est labyrinthe.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur  
petit traité du Français dans tous ses états
Auteur Message
Invité






MessagePosté le: Jeu Fév 22, 2007 1:54 pm Répondre en citant
Bonjour,



Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ? Il ne vous plaît pas ce bouquin ? Alors pourquoi essayez-vous d'en lire le maximum dans le dos du libraire ? Ce qu'il y a dedans ? Vous, avec les qualités du Français, et votre voisin, avec les défauts. Vous ne connaissez pas les auteurs ? Et alors, Proust c'est votre copain ? Si vous aimez vous amuser, rire de vous-même, si vous acceptez de mettre à côté du " Guerre et Paix " de votre bibliothèque un livre avec des calembours plus ou moins subtils, des idées qui peuvent fâcher ou déplaire, du parti pris, des exagérations, des insuffisances, alors ce bouquin est pour vous. Refermez et allez régler. Si après la lecture vous êtes mécontent alors, en bon Français, râlez et conseillez à tous ceux que vous n'appréciez pas de l'acheter...

C'est la 4 de couv du "petit traité du Français dans tous ses états" de Jean Geoffroy, présenté sur son site avec ses peintures et quelques autres bricoles...
http://layard.free.fr/livres.htm
A visiter pour passer un petit moment sympa...

Fred
 
Un roman gratuit sur le net
Auteur Message
Renaud d'Homaicourt
Invité





MessagePosté le: Lun Avr 16, 2007 5:02 pm Répondre en citant
Génial un roman gratuit + un album rock gratos :

J'ai trouvé un roman à lire en ligne sans rien payer !
C'est curieux, donc à voir absolument :
Un roman à lire gratuit et un album rock !!!!
mots-clés : roman gratuit aventure musique rock dyslexie.
Découvrez la vie de Rébécca Dewaters, une assez mauvaise élève de sixième dans les années 80. Elle ne sait pas encore qu'elle est dyslexique.
Découvrez aussi son album de rock original.
Signé: Raoul

http://perso.orange.fr/roman.gratuit/
 
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Dim Jan 11, 2009 4:17 pm Répondre en citant
Lair1951 a écrit:
Bonjour à tous les lecteurs et lectrices !
Je suis éditeur en Belgique (Éditions AZIMUTS). Je publie également de nombreux Auteurs français et des Auteurs d’outre-mer frappent à présent à notre porte. Merci à eux ! Nous publions des romans (sentimentaux, fantastique, polars...), des recueils de nouvelles, des témoignages de vie et - bien sûr - des recueils de poésie.
Comme il serait trop coûteux d'expédier partout dans le monde nos livres par voie postale, par avion ou par un moyen similaire, nous utilisons le concept des E-BOOKS (livres électroniques). Ils se lisent à l'écran ; vous feuilletez les pages comme s'il s'agissait d'un vrai livre "papier"... mais ils coûtent en moyenne 1/3 du prix normal ! L'avantage ? Ils ne s'abîment pas ; vous pouvez les lire autant de fois que vous le souhaitez ; vous pouvez même agrandir le format des pages pour mieux lire !
Je vous invite à découvrir GRATUITEMENT des exemples d'e-books sur notre site http://azimuts.kazeo.com.
Je vous invite également à nous soumettre vos manuscrits. Nous les examinerons avec la plus grande attention.Voici un lien vers tous les livres disponibles en e-book : http://fr.calameo.com/books/000017751e72ad0079325
Il vous suffit de cliquer, à doite de la page d'accueil sur "Toutes nos publications".
Bonne année 2009 !
Frédéric ALLARD


[MOD=Message déplacé]
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Re: petit traité du Français dans tous ses états
Auteur Message
domi4258
chti nouveau


Inscrit le: 28 Mai 2008
Messages: 1

MessagePosté le: Ven Avr 03, 2009 7:09 pm Répondre en citant
Anonymous a écrit:
Bonjour,



Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ? Il ne vous plaît pas ce bouquin ? Alors pourquoi essayez-vous d'en lire le maximum dans le dos du libraire ? Ce qu'il y a dedans ? Vous, avec les qualités du Français, et votre voisin, avec les défauts. Vous ne connaissez pas les auteurs ? Et alors, Proust c'est votre copain ? Si vous aimez vous amuser, rire de vous-même, si vous acceptez de mettre à côté du " Guerre et Paix " de votre bibliothèque un livre avec des calembours plus ou moins subtils, des idées qui peuvent fâcher ou déplaire, du parti pris, des exagérations, des insuffisances, alors ce bouquin est pour vous. Refermez et allez régler. Si après la lecture vous êtes mécontent alors, en bon Français, râlez et conseillez à tous ceux que vous n'appréciez pas de l'acheter...

C'est la 4 de couv du "petit traité du Français dans tous ses états" de Jean Geoffroy, présenté sur son site avec ses peintures et quelques autres bricoles...
http://layard.free.fr/livres.htm
A visiter pour passer un petit moment sympa...

Fred


Je trouve génial aussi Smile

Domi Pline Dodom Malulu Mathisme Marc Isabo Mariet
_________________
domi pline dodom


Dernière édition par domi4258 le Ven Sep 18, 2009 6:44 pm; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Auteur Message
manu4260
chti nouveau


Inscrit le: 03 Avr 2009
Messages: 1

MessagePosté le: Ven Avr 03, 2009 7:16 pm Répondre en citant
bonsoir

encore une idée pour mes lectures de vacances cet été, noté, merci Very Happy Very Happy
_________________
marc malulu mathisme
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le combat de Sissie, Divine Kanza
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mar Avr 13, 2010 9:07 am Répondre en citant
Après quelques recherches fastidieuses, j'ai retrouvé le titre de ce livre mystérieux : "Le combat de Sissie", de Divine Kanza.

Siana a écrit, le 09 mars 2010 a écrit:
Nouveau : Roman et Nouvelles correspondances

Résumé :
Une jeune femme orpheline, se battant pour sa carrière musicale et son amant, affronte les obstacles de la vie, mais rien ne l’effraie.
Grâce à ses amies lui apportant leur soutien, elle finit par concrétiser ses rêves de chanteuse et d’épouse.
Sa rivale (appelée l’ex de son amant) ne lui fait pas peur.
L’auteur prévoit une série de suites inattendues, en y mettant un peu de raillerie entre les personnages, ce qui mène à des scènes humoristiques.


Thème : Comédie Sentimentale.
Langue : Français
Pages : 92 pages noir et blanc
Format : 134 x 204 mm (roman)
Reliure : Dos carré collé (Broché)
Editeur : Edilivre-Aparis
Date de parution : 20/08/2009
EAN 13 : 9782812118173
Langue : Français


disponible sur :
www.Amazone.com
www.chapitre.com
www.lefuret.com
www.librairiesdialogue.fr

en librairies :
Département 01 : Librairie Mont barbon (Bourg en Bresse)
Département 06 : Librairie Quartier Latin ( Nice)
Jean Jaurès ( Nice)
Masséna (Nice)
Département 07 : Lafontaine ( Privas)
Département 12 : Maison du livre ( Rodez)
Département 13 : Des Livres et Vous ( Marseille), Goulard ( Aix-en-Provence), Vents du Sud (Aix-en-Provence), Actes Sud ( Arles), La Portée des Mots ( Salon de Provence), L’Alinéa ( Martigues)
Département 21 : Grangier ( Dijon)
Département 24 : Marbot ( Périgueux), Montaigne ( Bergerac)
Département 25 : Campo Novo ( Besançon)
Département 26 : La Manufacture ( Romans)
Département 31 : Castéla ( Toulouse)
Département 41 : L’ange bleu ( Périgny)
Département 42 : Librairie de Paris ( Saint-Etienne)
Département 44 : Vents d’ouest ( Nantes), Durance ( Nantes)
Département 47 : Martin Delbert ( Agen)
Département 59 : Le Marais du livre ( Hazebrouck)
Département 61 : Le Passage ( Alençon)
Département 67 : Kleber (Strasbourg)
Département 69 : Raconte moi la terre ( Lyon)
Département 72 : Thuard ( Le Mans), Doucet ( Le Mans)
Département 74 : Les Lettres Constellées ( Thonon les bains)


Département 75 : Delamain (Paris 1er), Galignani (Paris 1er), Chantelivres (paris 6ème), L’écume des pages ( Paris 6ème ), Tome Dom ( Paris 7ème), Climats ( Paris 9ème), Libralire (Paris 11ème), L’arbre à Lettres ( Paris 12ème) ,Le Divan ( Paris 15ème ), Gallimard (Paris 15ème), Lamartine ( Paris 16ème), Librairie de Paris ( Paris 17ème)
Département 76 : Colbert (Mont Saint Aignan)
Département 78 : Le Pavé du Canal ( Montigny le bretonneux)
Département 80 : Martelle (Amiens)
Département 83 : Lo paÏs (Draguignan)
Département 85 : Agora ( La Roche sur Yon)
Département 92 : La boîte à lettres (Asnières sur Seine), Dédicaces ( Rueil Malmaison)
Département 93 : Colibrije ( Montreuil)


MOD : message déplacé
_________________
Quoi ?!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Mémoire homicide
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mar Avr 13, 2010 9:16 am Répondre en citant
Renegraph a écrit, le 16/03/2008 a écrit:
Bonjour,
Je viens de publier en ligne un roman humoristico-policier : "Mémoire homicide", auprès de http://www.thebookedition.com . J'aimerais connaître votre appréciation de sa valeur. Aussi j'ai mis en ligne le premier chapitre sur mon blog http://renegraph.over-blog.com .
Vous y jetez un coup d'oeil en passant ? Merci d'avance !


MOD : message déplacé
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Polar sur l'Airbus A380
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mar Avr 13, 2010 9:18 am Répondre en citant
Anonyme a écrit:
Visiteur fréquent de votre forum, je voudrais vous signaler un excellent polar « A380, boarding pass pour l’enfer » par Edwin Novotny.

Moi-même passionné d’aviation et de polar, sa lecture a été intéressante et facile.
C’est un thriller avec pour personnages principaux l’avion géant A380, les hommes et les femmes qui l’ont conçus et l’utilisent.
Ecrit par un Toulousain qui a participé au développement de l’avion. Ce roman m’a fait découvrir de l’intérieur le monde aéronautique au travers d’une intrigue policière bien construite.
L’histoire repose sur l’actualité et sur des hypothèses techniques plausibles. De Toulouse à Moscou j’ai découvert les acteurs du milieu aéronautique d’aujourd’hui : les concepteurs, les clients.
Bref j’ai passé un bon moment.

---------------------------------------
A380, Boarding Pass pour l'enfer
Edwin Novotny
chez Edilivre
http://www.edilivre.com/doc/5138
---------------------------------------

[Edit = ajout des références du livre]


MOD : message déplacé
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Polar sur l'airbus A380
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mar Avr 13, 2010 9:19 am Répondre en citant
albuquerque a écrit:
J'ai trouvé cet article sur ce bouquin dans le magasine Aviasport de février.



Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Nouvel auteur très prometteur: Arwenn Simon
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mar Avr 13, 2010 9:23 am Répondre en citant
Morgoth78, le 08/05/2008 a écrit:
Bonjour,

J'ai lu le livre-témoignage de Arwenn Simon, P'tite fée, une descente aux enfers.

J'ai été époustoufler par le témoignage de cette jeune femme, qui nous ouvre les yeux sur une réalité que l'on souhaite oublier: la pédophilie.

Ce livre évoque se vie, de sa petite enfance à ses 25 ans.
Ce livre est à :'-) tellement il est beau, émouvant, choquant et déstabilisant.

Sa verbe est sans pareil, et les horreurs qu'elle écrit finisse par mieux "passer" grâce à ses mots si beaux et si juste.

Ses métaphores sont de petite merveille, et bien qu'elle "tape" allègrement sur ce qui est aussi ma génération (né dans les années 80), la justesse et le constat qu'elle tire de "nous" est d'une déplaisante mais au combien criante vérité. Je vous le conseil absolument!

Attention, ce n'est pas à mettre entre toutes les mains, je le déconseil au moins de 15 ans...

Cette auteur, a aussi un blog, je suis tombé dessus par hasard en tapant son nom dans google: arwennsimon.skyrock.com. Elles est "abordable" je lui ai envoyé un message auquel elle a répondus (pour mon plus grand plaisir) le jour même!


MOD : message déplacé
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
Auteur Message
Tèf
pianoteur à deux doigts


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 676

MessagePosté le: Mar Avr 13, 2010 9:26 am Répondre en citant
auteur008, le 26/12/2009 a écrit:
Bonjour,
Je ne sais pas si je suis dans la bonne rubrique, mais j'aimerai savoir si vous avez une case pour se presenter. Puis je presenter mes ouvrages avec photo de couverture, résumé extraits et nom de l'éditeur.
Merci d'avance pour votre réponse.
Cordialement.
auteur008.


auteur008, le 28/12/2009 a écrit:
Bonjour,

Je viens vous presenter un recueil d'acrostiches.Après en avoir mis quelques extrait, j'ai décidé de publier ce recueil.

Cordialement.

auteur008.


auteur008, le11/01/2010 a écrit:
Bonjour,
Je vous propose un extrait de " Le prince de glace".
Cordialement.
auteur008.


Dans des temps très anciens sur une planète dominée par la magie, vivait un peuple heureux, car le roi et la reine de ce royaume étaient bons. La femme du châtelain était d’une beauté éclatante et ses apparitions provoquaient l’admiration parmi son peuple. De plus, elle allait à l’encontre de ses gens, soit pour les soigner, soit pour les soutenir dans les tracas de la vie quotidienne. C’était ainsi, le roi protégeait la population contre les éventuelles invasions et la reine réparait les petits bobos de ce peuple bien aimé. Le monarque était fou amoureux de celle ci et ne savait que faire pour la rendre heureuse.Elle ne voulait rien cependant et cela chagrinait notre homme. Ainsi pour mettre fin à ses tourments, la belle lui dit un jour.
- Si vous désirez vraiment me faire un beau cadeau, je n’en vois qu’un.
Le monarque ne se sentit plus de joie et supplia son épouse de lui dire lequel.
- Je voudrais un enfant.
Là, le seigneur resta tout pantois et ne sut que bredouiller.
- Mais bien entendu ma reine, si cela peut combler vos désirs.
Puis il ajouta :
- Ce sera un beau cadeau pour moi aussi.
Ils rirent et s’embrassèrent comme des tourtereaux.
Tout se passa comme prévu. Ils eurent un garçon qu’ils prénommèrent Martinien. Ils vécurent quelque mois heureux, puis la femme du seigneur attrapa une étrange maladie qui la défigura. Elle dut garder la chambre, car sa condition ne cessait de se dégrader, mais aussi parce qu’elle ne voulait pas qu’on la voie ainsi. Le roi, malgré son désespoir, de voir cette beauté s’altérer un peu plus chaque jour, l’aimait quand même, comme au premier instant. Puis vint l’instant tant redouté du seigneur. Sa reine s’éteignit dans un sommeil éternel. Le visage serein et comme par miracle, celui-ci avait retrouvé de sa beauté. Mais hélas ce beau visage était gravé dans la mort à tout jamais. Quand il la vit si belle, même dans la mort, il se précipita vers elle et s’agenouillant, lui baisa les mains et le visage en lui disant des mots insensés qu’il n’avait jamais prononcés jusqu’à aujourd’hui.
- Ma douce, ma reine, vous voilà de retour parmi nous ! Comme je suis heureux, mon amour.
Mais seul le bruit du vent qui se levait, annonçant une tempête, lui répondit. Sa bien aimée gisait là, pour l’éternité, figée dans un masque de beauté.Il comprit tout cela quand il effleura ses lèvres d’un baiser.Il ressentit comme une douleur, pire qu’une douleur.Une lame affûtée lui rentrant dans le cœur, ne lui aurait pas tant fait de mal.Il ne sut que hurler sa douleur et sa peine, couvrant le vent qui mugissait, de ses lamentations. Il resta ainsi, il ne sut combien de temps, à pleurer sur sa bien aimée, ses sanglots se mêlant à l’orage qui faisait rage dehors. Ce sont les cris du bébé qui le tirèrent de son désarroi. Il se leva à regret, lâchant la main de son épouse, il se dirigea vers le lieu où se trouvait son enfant et, vit tout un tas de domestiques se presser pour s’occuper du petit.
Malgré leur chagrin évident, ils essayèrent de faire bonne figure devant leur seigneur. Ils souffraient autant que leur maitre, tant ils lui étaient dévoués. Quand il vit son père, le petit se calma et commença à jaser. Sur le moment, le père fut attendri et le prit dans ses bras. Mais le souvenir de son épouse le rattrapa et il fondit une fois de plus en larmes. Il n’était plus ce vaillant chevalier qui pouvait refouler toute une armée d’ennemis à lui tout seul, ce chasseur habile pour débusquer le gibier et le ramener triomphalement au château.Non, c’était un homme tout simplement qui avait perdu la chose la plus importante de sa vie, un bien qui valait plus que tous les trésors du monde : Son épouse, sa chère femme, sa bien aimée. Son désespoir fut interrompu par une voix dans son dos.
- Donnez-moi le petit, sire.
Il se retourna et vit une vieille femme qui essayait de lui sourire en tendant les mains. L’air perdu, décontenancé, il lui tendit l’enfant, qu’elle confia aussitôt à une autre femme qui s’était précipitée. Puis, son chagrin n’ayant pas de limites, le seigneur se jeta dans les bras de la vieille femme en pleurant de nouveau. La femme alors, lui murmura tendrement.
- Vas y mon petit Thomas, pleure, ça te fera du bien.
Il ne s’offensa pas quand elle le tutoya, bien au contraire, cela le rassura et le ramena il y a bien longtemps quand il était un petit garçon et qu’elle le consolait déjà à l’époque, quand il avait du chagrin. Au bout d’un temps indéfini, il réalisa le ridicule de son attitude et s’écarta brusquement de la vieille dame en se rajustant.
- Veuillez m’excusez …enfin je veux dire …excuse moi, mais je…
Devant son embarras, la vieille dame lui sourit avec douceur, et en se plongeant dans ses yeux clairs, il vit qu’elle comprenait sa peine et qu’elle ne jugeait pas.
Puis reprenant son visage de domestique, elle intima d’une voix neutre.
- Il va falloir s’occuper des funérailles, sire.
A ces mots, le seigneur faillit retomber dans sa mélancolie. Alors la vieille dame lui dit sans le regarder.
- Si cela vous est trop insupportable, Florent s’en occupera. Vous pouvez lui faire confiance, il vous est très dévoué.


MOD : messages déplacés
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur  
  Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. SCHMUL.NET : La Boîte à paroles Index du Forum » Le bar
Informations
Page 1 sur 1    
Montrer les messages depuis:   


Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group :: Thème : Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com ::